Vingt cinq os plus l’Astragale

Le dernier livre de Barbara Polla – son vingt-cinquième livre – Capture d’écran 2016-04-28 à 14.03.11parle de Jacques Coulais

 

CECI N’EST PAS UNE BIOGRAPHIE. Même pas une ébauche de biographie. Tu m’avais pourtant demandé d’écrire ta biographie, Jacques. Mais hier, après que je t’ai expliqué que Spinoza définit la vie par la vie et que pour lui la mort n’entre pas dans la définition de la vie, tu m’as dit … « Alors, Barbara, fermons la parenthèse sur la mort ». Car pour toi, ô merveille, comme pour Spinoza, la parenthèse n’est pas la vie entre l’inexistence et la mort. Non, la parenthèse, c’est la mort entre la vie et la vie. La vie de l’herbe qui pousse sur ta tombe. Ma vie à moi. Celle de Beudax, qui t’attachait autrefois sur sa moto, et que tu appelais le Gros.

IMG_0820

Vous pouvez commander un exemplaire de Vingt cinq os plus l’astragale, ici.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s